Découvrir Maiia

Demander une démo

Je souhaite être contacté(e) par un conseiller afin de découvrir une démo des solutions Maiia. 

Vous êtes un patient et souhaitez prendre RDV avec un professionnel de santé ? Cliquez ici !

Vos informations personnelles

Vos informations professionnelles

En cochant cette case, j'accepte que mes informations personnelles saisies soient utilisées dans le cadre de ma demande de démo.
Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google.
Réglementaire

Auxiliaires médicaux et pharmaciens : quelles conditions de réalisation du télésoin ?

""
Temps de lecture : 3 minutes

De nouvelles conditions pour tous les auxiliaires médicaux et les pharmaciens

En octobre 2020 en pleine crise Covid, Caroline Gary-Dutoit, orthophoniste dans les Yvelines convaincue par le télésoin, se demandait jusqu’à quand cette pratique serait prolongée.

Aujourd’hui, la question ne se pose plus : un décret publié le 3 juin 2021 au Journal Officiel fait entrer dans le droit commun la pratique du télésoin par les auxiliaires médicaux et les pharmaciens.

Si jusqu’ici des modalités dérogatoires étaient en vigueur pour faciliter l’accès aux soins pendant l’épidémie de coronavirus, le ministère a rendu sa prise en charge pérenne et non conditionnée à cette situation de crise.

Retour sur une pratique encore récente...

Définition : qu’est-ce que le télésoin ?

Le télésoin est une pratique de soins à distance qui met en relation un auxiliaire médical ou un pharmacien avec un patient par l’intermédiaire d’une solution numérique (plateforme web, application, logiciel, etc.). Il s’agit tout simplement d’une consultation vidéo.

Tout patient peut bénéficier d’un télésoin dans la mesure où la prise en charge initiale a été effectuée en présentiel et que l’acte ne nécessite pas de contact direct ou d’équipement spécifique : conseil thérapeutique, programme de rééducation, séances d’orthophonie, etc.

Le télésoin présente plusieurs avantages :

  • il facilite l’accès aux soins, pour les patients éloignés ou non-autonomes par exemple,
  • il assure un suivi continu et régulier, le patient n’ayant pas besoin de se déplacer à chaque rendez-vous ou d’espacer sa prise en charge,
  • il améliore la coordination des professionnels de santé en s’inscrivant dans le parcours de soins du patient.

Complémentaire aux consultations en cabinet, le télésoin permet aux professionnels de santé de proposer un service supplémentaire à leurs patients.

En savoir plus : témoignage d’une orthophoniste sur le télésoin

Qui peut réaliser un acte de télésoin ?

La réalisation d’un acte de télésoin est à l’initiative du professionnel de santé, en accord avec son patient et après recueil de son consentement. Il répond aux mêmes exigences qu’un soin en présentiel, en termes de qualité et de sécurité.

18 professionnels de santé peuvent pratiquer un télésoin :

A noter : comme un soin classique, le télésoin doit être inscrit dans le dossier médical du patient et renseigné dans le DMP si celui-ci existe et que le praticien y a accès.

Les indispensables pour faire du télésoin

Des locaux adaptés et équipés

Pour réaliser des actes de télésoin, un espace calme, lumineux et adapté à la confidentialité des échanges est nécessaire.

Un ordinateur (ou une tablette ou un smartphone) équipé d’une webcam et d’un micro, ainsi qu’une bonne connexion Internet, permettent d’échanger dans les meilleures conditions avec le patient.

Une solution numérique sécurisée

Plusieurs plateformes proposent des interfaces pour réaliser des actes de télésoin.

Contrairement à un appel téléphonique, passer par une plateforme de vidéotransmission dédiée permet de s’authentifier, de communiquer plus aisément, et participe ainsi à une meilleure prise en charge du patient.

La HAS rappelle que la sécurité et la protection des données doivent être un critère déterminant dans le choix de la plateforme. Elle préconise notamment l’utilisation d’une solution respectant le RGPD et la réglementation relative à l’hébergement des données de santé (certifiée HDS).

A ce titre, la solution de télésoin Maiia répond aux critères établis par la HAS. Interopérable avec les logiciels de gestion de cabinet, elle permet à tous les professionnels de santé de consulter à distance dans un cadre juridique sûr.

En savoir plus sur la protection des données de santé
Qualité et sécurité du télésoin : bonnes pratiques pour la mise en oeuvre (HAS)

Aides à l’équipement pour le télésoin

A ce jour, seuls les infirmiers et orthophonistes bénéficient d’aides à l’équipement en télémédecine dans le cadre du Forfait d’aide à la modernisation et l’information du cabinet (FAMI).

Composés de deux indicateurs optionnels, le forfait comprend les aides suivantes :

  • 350€ pour l’équipement de vidéotransmission (abonnement, logiciel, solution dédiée…),
  • 175€ pour l’équipement en dispositifs médicaux connectés (liste disponible ici).

Ces aides seront versées en 2022 au titre d’un investissement réalisé en 2021.

En savoir plus :
Infirmier : Le forfait d’aide à la modernisation et informatisation du cabinet professionnel
Orthophoniste : Télésoin : aides à l’équipement

Échanger avec un conseiller Maiia