Découvrir Maiia

Demander une démo

Je souhaite être contacté(e) par un conseiller afin de découvrir une démo des solutions Maiia. 

Vos informations personnelles

Vos informations professionnelles

En cochant cette case, j'accepte que mes informations personnelles saisies soient utilisées dans le cadre de ma demande de démo.
Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google.
Vie du cabinet

Les outils indispensables pour une installation réussie

Benoit, kiné - Les outils pour s'installer
Temps de lecture : 3 min

En 2 mots

S’installer dans de bonnes conditions est crucial. Aujourd’hui, il existe de nombreuses manières d’optimiser le fonctionnement de son cabinet pour améliorer sa vie de professionnel de santé, mais aussi, augmenter la qualité de prise en charge des patients.

S'équiper en pensant à ses patients, à soi et au futur

Quand j’ai voulu m’installer, j’ai pris un local où je pouvais au moins avoir une salle d’attente et deux salles de travail. L’essentiel, c’est d’abord les tables qui doivent être électriques car je n‘ai qu’un seul dos ! Après, j’ai tout ce qui est petit matériel classique pour les kinés : un peu d’électrothérapie, des plateaux d’équilibre, des altères, un vélo, un rameur. J’ai même une pressothérapie car je fais du travail sur le drainage.

Depuis, je me suis aussi laissé tenter par une solution 360, parce que je suis un peu geek et c’est un bel outil. Je ne suis pas très doué en comptabilité et gestion donc il me fallait surtout des logiciels qui fonctionnent bien et des ordinateurs qui soient prêts. Il fallait aussi un bon réseau parce que depuis, je me suis agrandi et nous sommes plusieurs à travailler au cabinet.

Il faut que tout cela puisse fonctionner ensemble pour pouvoir gérer le quotidien et les patients au plus près. Quand on travaille à plusieurs, partager les données du patient entre professionnels d’un même cabinet, c’est le minimum.

Ne pas négliger le choix de son logiciel métier

L’administratif est incontournable. Aujourd’hui, avoir un logiciel qui sait tout faire, qui nous aide et qui nous guide pour ne rien oublier, c’est indispensable. Il faut pouvoir suivre l’historique du patient, enregistrer ses bilans, ses ordonnances, ses comptes rendus, l’imagerie. En somme : avoir un agenda en ligne comme Maiia, que j’utilise depuis plusieurs mois et qui me soulage aussi de la pression des patients.

Par ailleurs, l’usage de l’ordinateur doit être à mon avis le plus efficace possible. Il doit faire gagner du temps de soin, il doit être discret. Comme pour les bilans, s’il faut des heures pour trouver la bonne échelle, pour rentrer le poids du patient, c’est infaisable. Il doit pouvoir inclure des photos, des vidéos, faire des mesures rapides, les inclure dans le dossier du patient.

Pour moi, l’agenda doit être connecté et synchronisé avec le logiciel métier. Cela doit être le même logiciel. L’agenda ouvert au patient c’est un service que l’on renvoie au patient et un gain de temps. Il faut juste prévoir, comme je le faisais autrefois, de ne pas surcharger son agenda.