Découvrir Maiia

Demander une démo

Je souhaite être contacté(e) par un conseiller afin de découvrir une démo des solutions Maiia. 

Vous êtes un patient et souhaitez prendre RDV avec un professionnel de santé ? Cliquez ici !

Vos informations personnelles

Vos informations professionnelles

En cochant cette case, j'accepte que mes informations personnelles saisies soient utilisées dans le cadre de ma demande de démo.
Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google.
Expertise métier
Solutions Maiia

Comment ouvrir son cabinet ? Hem Ton Kiné vous répond !

cabinet kiné
Temps de lecture : 5 minutes

"En s'installant en libéral, l'objectif est de développer sa patientèle"

Hem Ton Kiné est un kinésithérapeute et ostéopathe de 30 ans. Professeur en thérapie manuelle à L’ITMP (Institut de Thérapie Manuelle et de Physiothérapie) depuis plusieurs années, il s’est spécialisé en kiné du sport et est entré dans le TOP 10 des personnalités web santé à suivre avec plus de 45 000 abonnés sur Instagram et YouTube.

Avec l’ambition de vulgariser le milieu de la santé, il vous donne aujourd’hui ses 6 conseils pour s’installer en cabinet en toute sérénité. 

1. Bien choisir l’emplacement de son cabinet kiné en libéral

Lors de la création de son cabinet, l’objectif va être d’étendre un maximum sa patientèle. Pour cela il vous faudra trouver une localisation stratégique basée sur plusieurs critères : 

  • La proximité des commerces
  • La proximité du type de patients visés
  • La proximité avec d’autres professionnels de santé (centres de rééducation, médecins généralistes ou spécialistes, chirurgiens…) qui seraient susceptibles de vous envoyer des patients

Cette localisation sera déterminante pour accroitre votre notoriété et celle de votre cabinet afin de remplir rapidement vos agendas.

2. Créer le site internet de son cabinet

Créer le site internet de son propre cabinet est primordial lors de votre installation en libérale. Ces pages internet vous permettront d’augmenter le référencement de votre cabinet et aideront vos patients à vous trouver plus facilement pour une prise de rendez-vous rapide. 

Cette démarche de création de site internet est, dans la plus-part des cas, associée à une solution d’agenda en ligne. Une solution comme Maiia Agenda permet de créer directement une page internet à votre nom ou au nom de votre cabinet et propose au patient de prendre rendez-vous en ligne directement depuis la plateforme.

3. Avoir le matériel adapté en fonction de sa spécialisation

En fonction de la spécialité du kiné, les besoins en matériel sont différents : 

  • Si vous souhaitez vous orientez dans une spécialisation en kiné du sport par exemple, vous allez avoir besoin de salles plus grandes voir même d’un plateau technique
  • Si vous souhaitez vous spécialisez dans la rééducation en pédiatrie ou en gériatrie, une table sera amplement suffisante

En somme, la conformité de votre cabinet dépendra du type de patients que vous allez viser.

4. Optimiser son espace pour augmenter ses bénéfices

Comment organiser mes salles pratiques ? Combien de praticiens dans mon cabinet ? Des domiciles dans mon cabinet ?

Toutes ces questions sont à se poser lors de l’organisation de votre cabinet. Il faut garder en tête que l’objectif ici est d’amortir un maximum vos coûts mensuels. En effet, le prix au mètre carré est très variable mais une bonne localisation implique un coût du mètre carré naturellement plus élevé. 

Intégrer des domiciles au sein de son cabinet est une bonne idée pour répartir de manière plus efficace les frais et ainsi augmenter ses bénéfices car cela vous permettra de libérer une salle sur laquelle vous pourrez tourner avec d’autres praticiens.

5. Etablir un business plan

Le business plan est un outil permettant de mesurer la viabilité et la rentabilité de votre cabinet. 
Vous allez devoir lister et analyser toutes les charges à prendre en compte lors de l’ouverture de votre cabinet :

  • les charges fixes, 
  • les charges variables,
  • le prix du loyer,
  • l’amortissement, 
  • les taux d’intérêt,
  • les différentes assurances 
  • ou encore l’URSSAF, la Carpimko et les impôts. 

Toutes ces charges sont à préparer minutieusement afin d’optimiser la rentabilité de son cabinet.

6. Choisir un logiciel de gestion adapté

Le logiciel de gestion est important car il va définir le temps que vous allez gagner pour développer la vie de votre cabinet. Effectivement, un logiciel de gestion de cabinet efficient permet au kiné de ne pas perdre de temps sur l’administratif et de se concentrer sur le soin de ses patients. 

Un logiciel comme Maiia Gestion est un outil intuitif qui prend en compte la gestion des dossiers patients, la comptabilité mais aussi la facturation de telle sorte à ce que vous puissiez gérer toutes vos tâches administratives depuis votre cabinet.